Tests techniques pour le transport de pales par train

Test du transbordement de la pale sur un wagon modifié

Grâce à la collaboration de plusieurs partenaires, dont le Créneau éolien ACCORD et le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE), la Société de chemin de fer de la Gaspésie a réalisé un test technique de chargement d’une pale d’éolienne en marge du Colloque de l’industrie éolienne québécoise, tenu à Carleton-sur-Mer en juin 2012.

Pour ce faire, une pale a d’abord été transportée par camion jusqu’aux rails de l’usine Fabrication Delta à New Richmond. De cet endroit, un test de transbordement camion – wagon a été effectué. La pale, maintenue dans un système « stack and pack » développé par les designers de LM Windpower, a été facilement transposée sur le wagon à l’aide de deux grues. À noter que le wagon utilisé a été adapté par l’entreprise Gaspésie Diesel de New Richmond. Le transbordement s’est fait sans problème en 40 minutes. L’étude conclut qu’il serait cependant possible de réduire ce délai à environ 30 minutes.

Vidéo du test du transbordement

transport

Test de clairance dans le tunnel à Port-Daniel

Un test pour le passage de la pale dans le tunnel de Port-Daniel a eu lieu le 24 juin 2012. Ce tunnel est considéré comme un endroit névralgique en raison du peu d’espace de clairance entre le rail et ses parois. Le test du tunnel a été un succès.

Vidéo du test de clairance du tunnel

Le transport sur rail a également permis de réaliser une analyse de vibration. Celle-ci conclut qu’il n’y a pas de différence significative entre les vibrations générées par les manœuvres de chargement et déchargement, le transport routier et le transport ferroviaire.

État de situation

Le transport par train a l’avantage de coûter moins cher, car il mobilise moins de personnes lors du déplacement d’une pale (moins de conducteurs et d’escorte routières). De plus, il est très peu affecté par les aléas externes comme les travaux routiers et bouchons de circulation. Il est également sécuritaire et compétitif au transport routier pour de grands volumes, et ce malgré les manutentions supplémentaires.

Toutefois, comme le chemin de fer est paralysé entre New Carlisle et Gaspé en raison d’importants travaux de réparation à réaliser sur un grand nombre de ponts, la Société de chemin de fer n’a pu aller de l’avant avec son projet. Elle garde cependant espoir de réaliser le transport de pales dans un avenir prochain.