Journée mondiale de l’énergie éolienne : des Québécois très intéressés par la filière éolienne

Journée mondiale de l’énergie éolienne : des Québécois très intéressés par la filière éolienne

«Merci ce fut très intéressant et instructif». C’est le commentaire général émis par les visiteurs des deux activités populaires organisées dimanche au Québec dans le cadre de la Journée mondiale de l’énergie éolienne. Réalisée par le Créneau éolien ACCORD, en collaboration avec l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA) et le TechnoCentre éolien, la Journée mondiale de l’énergie éolienne est une initiative du Global Wind Energy Council (GWEC) qui se tient chaque année le 15 juin.

À Kingsey Falls, une centaine de personnes principalement de la région de Victoriaville ont visité le centre de contrôle à distance de l’entreprise Boralex. « Ce fut un bonheur d’accueillir ces gens qui étaient curieux et intéressés à l’endroit de notre filière éolienne. Nous avons profité de l’occasion pour répondre aux différentes questions des gens et pour démystifier notre entreprise et ses activités », mentionne Patricia Lemaire, directrice aux Affaires publiques et communication de Boralex, un fleuron québécois qui possède une base d’actifs en énergie éolienne, hydroélectrique, thermique et solaire de 1100 MW au Canada, en France et aux États-Unis.

À Carleton, une quarantaine de personnes ont participé à la visite du parc éolien de Cartier Énergie Éolienne. Du nombre, des gens de la Baie des Chaleurs, mais aussi plusieurs visiteurs de la région de Montréal. « Les gens ont été très intéressés par la visite. Nous avons répondu à des questions de tout genre qui ont permis d’expliquer le fonctionnement de la production éolienne, l’opération du parc et de clarifier plusieurs idées préconçues et cela en toute transparence », rapporte Luc Leblanc, directeurs aux affaires publiques, communications et environnement pour Cartier Énergie Éolienne, entreprise qui exploite cinq parcs éoliens l’Est-du-Québec totalisant près de 600 MW.

La journée du lundi a été marquée par l’annonce de l’Association canadienne de l’énergie éolienne nous apprenant que le Canada venait de franchir le cap des 10 000 MW de puissance éolienne installée au pays grâce à la mise en service du parc éolien K2 Wind dans le sud-ouest de l’Ontario. Le Canada devient ainsi le 7e pays au monde à franchir ce cap qui permettra d’alimenter plus de trois millions de foyers canadiens chaque année !

L’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable (AQPER) a pour sa part profité de la journée pour lancer le portail parlonsrenouvelable.ca qui se veut une grande discussion sur l’apport des énergies renouvelables au Québec. Cette conversation, à laquelle toute la population est invitée, permettra de répondre aux nombreuses questions que les citoyens se posent au sujet de la production d’énergie éolienne, solaire, provenant de la biomasse, de petites centrales hydroélectriques, de biogaz ainsi que des biocarburants.

Enfin, le TechnoCentre éolien a effectué le lancement du 9e Colloque de l’énergie éolienne québécoise lundi soir avec plus de 225 acteurs impliqués dans l’industrie éolienne sous le thème de la Journée mondiale de l’énergie éolienne.

Rappelons que l’industrie éolienne a généré jusqu’à présent des investissements de plus de 6 milliards de dollars au Québec. Elle compte plus de 150 entreprises et emploie plus de 5000 personnes dans l’ensemble de la province.

-30-

Source :
Dave Lavoie, directeur
Créneau éolien ACCORD
418-368-6162 poste 222
418-360-4386
dlavoie@eolien.qc.ca