La grande séduction gaspésienne

La grande séduction gaspésienne

Des employeurs s’arrachent les cheveux parce qu’ils ont un poste ou deux à pourvoir. Imaginez, maintenant, que vous en avez près de 300. Et que votre entreprise est située sur la rue des Cerisiers à Gaspé! C’est le défi que LM Wind Power, un fabricant de pales d’éoliennes appartenant à la multinationale General Electric, est en train de relever.

«En août 2016, nous étions 185. Aujourd’hui, nous sommes 400 et nous nous attendons à passer à 465 au cours des deux à trois prochains mois», expose le directeur de l’usine, Alexandre Boulay, un jeune Gaspésien de 35 ans. Étudiant en génie des matériaux à l’Université Laval, il rêvait d’ouvrir une usine de pales d’éoliennes dans son coin de pays. «Chaque matin, quand je constate que nous sommes 400, je me pince pour m’assurer que je rêve pas.»

«Il reste encore des travailleurs à trouver. Des postes de journalier, de planificateur et de superviseur de production, de chef comptable, d’acheteur, de directeur de la qualité et d’ingénieur», annonce Christian Dumont, un consultant qui travaille avec Action Compétence RH. Cette firme de Québec spécialisée en recrutement a été choisie par LM pour l’aider à dénicher les perles rares.

La Presse