Technicien en maintenance d’éoliennes

Crédit: Groupe Collegia

Crédit: Groupe Collegia

En 2015, on comptera plus de 400 techniciens en maintenance au Québec seulement. Ceux-ci travailleront auprès des turbiniers (ex. : GE, Enercon, Senvion), des propriétaires/opérateurs (ex. : Cartier Énergie Éolienne, Northland Power, TransAlta) ou de sous-traitants en opération et maintenance (ex. : Vent de l’Est, Techéol, Suspendem). Ce travail offre des salaires de base supérieur à 20 $/heure avec la possibilité de faire du temps supplémentaire rémunéré. Plusieurs parcours sont possibles pour travailler comme technicien en maintenance d’éoliennes, en voici quatre.

Besoins de l’industrie : Opération et maintenance d’éoliennes et des outils météorologiques, commissionner, supervision du « Balance of Plant », supervision du travail du turbinier, déconstruction, fabrication de convertisseurs.

Formation : Attestation d’études collégiales (AEC) en maintenance d’éoliennes
L’AEC en maintenance d’éoliennes du Groupe Collegia est fortement reconnue par les entreprises québécoises actives en opération et maintenance. Cette formation est d’une durée de 12 mois. Pour y être admissible, il faut être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (DES) ou détenir une formation jugée suffisante pour le Collège et avoir interrompu ses études pendant au moins deux sessions consécutives ou une année scolaire. Il est aussi possible d’accéder à la formation en ayant complété au moins une année d’études post-secondaires échelonnée sur une période d’un an ou plus.  Une cohorte a débuté en mai 2014 à Rivière-du-Loup et se complétera à Gaspé en mai 2015. Une nouvelle cohorte débutera en avril 2015 en Beauce.

Formation : Technique en maintenance industrielle (DEC)
Il s’agit d’une formation technique de niveau collégial de trois ans offerte par différents Cégep, dont celui de la Gaspésie et des Îles. À Gaspé, l’étudiant y apprend l’entretien et la maintenance d’équipements dans les secteurs industriel et éolien. Avec sa formation, il pourra travailler dans le domaine éolien, mais aussi en pétrochimie, dans l’industrie de la transformation du bois, le matériel de transport, etc.

Formation : Électromécanique de systèmes automatisés (DEP)
À Gaspé, À Matane
La formation en Électromécanique de systèmes automatisés (DEP) est offerte dans les Centres de formations professionnelles de Gaspé et Matane. Il s’agit d’une formation de 1800 heures touchant différents aspects utiles dans le domaine industriel, dont l’éolien. Cette formation ne comprend pas les cours spécifiques à la sécurité dans les éoliennes (à suivre séparément).

Reconnaissance des acquis et compétences (RAC) en maintenance d’éoliennes
Un programme de RAC en maintenance d’éoliennes a été récemment mis en place par le Groupe Collegia. Grâce à ce programme, certaines compétences liées au métier de technicien en maintenance d’éoliennes peuvent être reconnues. Les compétences non acquises pourront être suivies dans le cadre de formation continue individuelle ou de groupe.