Appel d’offres de 450 mégawatts : les retards n’inquiètent pas l’industrie éolienne

Appel d’offres de 450 mégawatts : les retards n’inquiètent pas l’industrie éolienne

Le retard dans l’appel d’offres de 450 mégawatts d’Hydro-Québec ne fait pas trembler l’industrie éolienne dans l’Est du Québec. La date pour la présentation des projets avait été fixée au 3 septembre. La Régie de l’énergie n’a toujours pas approuvé la grille d’évaluation des projets.

« Je pense qu’Hydro-Québec n’avait pas le choix de mettre [une date] indéterminée parce que ce n’est pas sous son contrôle. On souhaite que la Régie puisse rendre sa décision [pour] que ça puisse permettre à Hydro-Québec d’avancer », dit le directeur général du TechnoCentre éolien, à Gaspé, Frédéric Côté.

Plus de détails