Une année faste en réalisations pour le Créneau éolien ACCORD

Une année faste en réalisations pour le Créneau éolien ACCORD

Le Créneau éolien ACCORD conclut sa plus récente année d’opération avec un bilan fort intéressant. L’organisme qui compte une quarantaine de membres a déjà complété la moitié des actions prévues à son plan d’action 2011-2016, a soutenu ses entreprises membres dans leur développement et franchi le cap des 10 millions de dollars d’investissements public et privé associés aux activités de son plan d’action.

Le fait d’arme de la dernière année est sans conteste l’annonce d’une nouvelle initiative d’achat d’énergie éolienne de 800 MW d’énergie éolienne par le gouvernement québécois en mai 2013. Cette annonce a pu se réaliser grâce à la mobilisation des élus de la région et des acteurs de la filière éolienne qui, depuis juin 2012, ont réussi à démontrer toute l’importance de l’industrie éolienne avec ses 5000 emplois (dont 1200 dans la région désignée) et son impact annuel de 500 M$ à l’économie québécoise.

Voir le résumé du bilan 2013-2014 du Créneau éolien ACCORD

 

Autres faits saillants du créneau éolien en 2013-2014 :
• Organisation d’une mission économique à Toronto avec un record de participation de 14 entreprises membres du Créneau éolien dans le cadre du congrès de l’Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA);
• Organisation d’une mission économique à Chicago dans le cadre du Windpower 2013, le congrès annuel de l’Association américaine de l’énergie éolienne (AWEA);
• Collaboration aux Rencontres éoliennes qui ont généré pas moins de 202 rendez-vous d’affaires lors du 7e Colloque de l’industrie éolienne tenu à Matane;
• Confirmation de l’expertise en climat froid sur la scène internationale grâce aux travaux de recherche du TechnoCentre éolien;
• Coordination de rencontres d’échanges entre les opérateurs de parcs éoliens du Québec;
• Réalisation du premier forum sur les ressources humaines avec 28 participants;
• Tenue de l’exercice de veille en main-d’œuvre à l’automne 2013 qui a permis d’identifier des besoins de 320 travailleurs d’ici 2018, dont une soixantaine de techniciens en maintenance d’éoliennes;
• Concertation autour d’un projet-pilote de transport de grandes composantes par bateau;
• Amorce d’une collaboration avec le Créneau Transformation de l’aluminium.

Le Créneau éolien a également eu l’occasion de se prononcer sur les grandes lignes du projet de l’appel d’offres de 450 MW d’Hydro-Québec. Les démarches du Créneau éolien et d’autres acteurs ont notamment permis de devancer les dates de livraison des parcs éoliens d’une année afin d’empêcher un trou majeur dans les carnets de commande des manufacturiers, de faire augmenter la part du contenu régional dans la fabrication des composantes à 35 % et de donner une importance relative à la fabrication de composantes stratégiques au Québec.

Du côté des entreprises, plusieurs ont connu des développements considérables au cours de la dernière année, notamment les entreprises de maintenance d’éoliennes Vents de l’Est de Maria et Suspendem de Gaspé qui ont vu leur nombre d’employés doubler. Construction LFG de Carleton-sur-Mer s’est également démarquée en signant le contrat pour la construction du plus important parc éolien au Canada, qui sera érigé en 2014 et 2015 à Rivière-du-Moulin au Saguenay. Les firmes PESCA Environnement et Activa Environnement ont été grandement sollicitées par les suivis environnementaux liés à la construction des parcs des 2e et 3e appels d’offres, mais également par l’élaboration des projets du présent appel d’offres de 450 MW, dont le dénouement sera connu en décembre 2014.

« En tant que président du Créneau éolien, je suis très fier du bilan de l’année 2013-2014. Nous constatons que nous avons fait avancer un grand nombre d’actions, assurer la poursuite du développement de la filière au-delà de 2015 et poursuivi le développement du volet opération et maintenance, qui sera sans conteste notre fer de lance pour l’avenir du créneau. Le succès de notre créneau sera lié en grande partie à la prochaine politique énergétique du gouvernement du Québec et à notre capacité d’exporter nos produits et services », mentionne le président du Créneau éolien, Christian Babin.

Les priorités pour l’année 2014-2015
Pour la prochaine année, le Créneau éolien entend poursuivre ses efforts afin de s’assurer que le développement éolien figure à la prochaine politique énergétique du gouvernement du Québec. Pour y arriver, des actions seront entreprises pour mieux informer le public des avantages de la filière éolienne. Le Créneau éolien entend aussi organiser d’autres missions économiques pour faire rayonner l’expertise dans le domaine de l’opération et la maintenance d’éoliennes développée dans la péninsule gaspésienne, former davantage de techniciens en maintenance d’éoliennes, intéresser les jeunes à une carrière dans le domaine technique et poursuivre les rencontres entre les opérateurs de parcs éoliens du Québec.

Lancement du nouveau site web du Créneau éolien ACCORD
Le Créneau éolien est également fier d’annoncer aujourd’hui la mise en ligne de son nouveau site web au www.creneaueolien.ca. Le lancement officiel aura lieu la semaine prochaine à l’occasion du Colloque de l’industrie éolienne québécoise. Réalisé par la firme Le Web Simple de New Richmond, le site est bilingue et comporte des sections portant sur les comités et les projets du Créneau éolien, les carrières dans l’industrie éolienne, ainsi qu’une section Affaires. Cette dernière permettra entre autres aux entreprises externes de connaître les besoins des donneurs d’ordres de la filière éolienne. Le portail sera mis à jour régulièrement avec les nouvelles importantes de l’industrie, les événements et les formations à venir.

« Nous voulions un site web dynamique pouvant répondre rapidement aux questions de nos membres, aux gens qui souhaitent faire carrière dans notre industrie et aux représentants d’entreprises nord-américaines que nous rencontrons lors des missions économiques. Je crois que c’est mission accomplie », affirme le directeur du Créneau éolien, Dave Lavoie.

À propos du Créneau éolien ACCORD
Rappelons que le Créneau éolien ACCORD regroupe une quarantaine de membres de l’industrie éolienne, de décideurs économiques et de partenaires institutionnels. Au sein de différents comités du Créneau éolien, ceux-ci se concertent pour définir des priorités et actions visant le développement d’une filière éolienne innovante et compétitive à l’échelle nord-américaine. Sept axes orientent les actions du Créneau dont le développement de marchés, l’offre de main-d’œuvre qualifiée et la consolidation d’infrastructures de raccordement et de transport. Le Créneau éolien compte sur le financement du ministère de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, de la Conférence des élus Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine et du TechnoCentre éolien.

 -30-

Source :
Dave Lavoie, directeur
Créneau éolien ACCORD
418-368-6162 poste 222
418-360-4386
dlavoie@eolien.qc.ca