La filière éolienne gaspésienne s’intéresse à l’Alberta

La filière éolienne gaspésienne s’intéresse à l’Alberta

Lors du dévoilement de sa stratégie à la lutte aux changements climatiques, en novembre dernier, la première ministre de l’Alberta Rachel Notley s’est engagée à remplacer toutes les centrales au charbon de la province d’ici 2030. L’occasion était donc toute indiquée pour plusieurs entreprises du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie de participer à une mission organisée par le gouvernement québécois à Edmonton et Calgary le mois dernier afin d’échanger et de cibler les opportunités qui pourraient s’ouvrir dans un futur pas si lointain.

Le Pharillon